Prandelli resigns at Fiorentina citing ‘darkness’ inside

Cesare Prandelli a quitté ses fonctions après son deuxième mandat à la tête de la Fiorentina. Francesco Pecoraro/Getty Images

Cesare Prandelli a publié une déclaration forte suite à sa décision de démissionner de son poste d’entraîneur de la Fiorentina mardi, dans laquelle il a déclaré qu’il se retirait à cause d’une obscurité qui a grandi en lui.

L’ancien entraîneur italien a également dirigé Parme, Valence et brièvement la Roma, qu’il a quittée sans avoir pris en charge un match officiel en raison de la maladie de sa femme.

– Serie A sur ESPN+ : Diffusion en continuation des matchs en direct et des rediffusions (États-Unis uniquement)

Il a été absent du jeu pendant près de deux ans avant de faire de brefs passages au Genoa et à la Fiorentina, où il a démissionné après seulement quatre mois à la tête du club.

C’est la deuxième fois que je quitte la Fiorentina, a écrit Prandelli dans un communiqué. Le premier en raison de la volonté des autres.

Today, because of my decision. Dans la vie de chacun, à côté des belles choses, nous accumulons aussi des déchets, du poison qui parfois surgit d’un seul coup. En ce moment de ma vie, je me trouve dans un énorme inconfort qui m’empêche d’être qui je suis.

J’ai abordé cette nouvelle expérience avec joie et amour, portée aussi par l’enthousiasme. C’est probablement parce que j’aime trop cette ville, à cause des beaux souvenirs sportifs que j’ai, que j’ai été aveugle aux premiers signes que quelque chose ne tournait pas rond, que quelque chose n’allait pas exactement en moi.

Ma décision vient de l’énorme responsabilité que j’ai avant tout envers les joueurs et le club, mais aussi du respect que j’ai pour les supporters de la Fiorentina.

Quiconque entre sur le terrain à ce niveau possède sans aucun doute un talent spécifique. Celui qui a du talent est sensible et je ne voudrais jamais que mon propre malaise soit perçu et conditionne les prestations de l’équipe.

Au cours de ces mois, une obscurité a grandi en moi, qui a changé ma façon de voir les choses. I came here to give 100%, but as soon as I had the feeling that was no longer possible, for the benefit of everyone, I took a step back.

I want to thank [owner] Rocco Commisso, and his incredible family, Joe Barone and Daniele Prade, always close to me and the team, but above all, I want to thank Florence who I know will understand.

I am aware that this might mean the end of my managerial career, but I have no regrets and I don’t wish to have any. It is probable that this world, which I have been a part of all my life, is no longer for me and I don’t recognise myself in it anymore. I am sure I have changed and the world moves quicker than I thought. For this reason, I believe the moment has arrived for me to no longer be dragged at this speed and to stop and rediscover who I really am.

Prandelli’s second spell as Fiorentina manager saw him preside over 21 Serie A matches, which yielded five wins — including a memorable 3-0 victory away to Juventus — and 10 defeats. His last match was a 3-2 loss at home to AC Milan.

In his first spell with the club from 2005 to 2010, he led them to the Champions League appearances, while former Italy striker Luca Toni won the 2006 Europa Golden Shoe while at the club.

Prandelli’s predecessor Beppe Iachini, has been rehired as Fiorentina’s new manager.

novella benini,manuela caffi,prandelli genoa,cesare prandelli teams coached,acf fiorentina,fiorentina coach,Privacy settings,How Search works,ACF Fiorentina,Soccer club,Giuseppe Iachini,Italian football manager,Beppe Iachini,prandelli galatasaray

You May Also Like